ARCHEOROME   Ostie Antique

 

 

   Index

Les Domus

On dénombre, à Ostie Antique, une vingtaine de domus, nom que l'on donne traditionnellement aux habitations luxueuses unifamiliales, propriétés de  familles riches.

Les plus anciennes dont il reste des parties visibles,  au plan classique avec atrium et péristyle, se trouvent le long du cardo au sud du forum, par exemple la Domus de Jupiter Fulminant, et le long de la Via della Fortuna Annonaria. Du Ier siècle de notre ère est la Maison d'Apulée à côté du théâtre. Le long du decumanus, au-delà du forum dans les zones proches de l'ancienne ligne de côte, des domus furent édifiées dès l'époque républicaine, comme le montrent les fouilles récentes effectuées dans cette zone, en dessous des niveaux plus tardifs visibles aujourd'hui, et qui en remettent au jour les vestiges et des fresques splendides du Ier s. avant J.-C. Ces quartiers resteront par la suite dominés par ce type d'habitation.

Particulièrement intéressante à Ostie Antique est la présence de nombreuses maisons tardives:  au IIIe et IVe siècles, elles se multiplient dans la ville, réutilisant ou se superposant aux constructions précédentes. Elles présentent toutes des caractéristiques similaires: entrée avec prothyrum, salon surélevé précédé de colonnes, nymphée, décoration fastueuse de marbres polychromes, ou opus sectile, mosaïques de couleurs, statues. Certaines possèdent des thermes privées et une aile dotée de chauffage par hypocauste.

Les plus célèbres sont la Maison d'Amour et Psyché, la Domus de la Fortune Annonaire et la Domus des Dioscures, mais la ville en possède bien d'autres.

    Histoire

   Nécropole

   Rues

   Forum

   Insulae

   Domus

   Thermes

   Latrines

   Théâtre

   Horrea

   Vigiles

   Boulangeries

   Fullonicae

   Thermopolium

   Macellum

   Cultes romains

   Cultes orientaux

   Judaïsme et

      Christianisme

    Bibliographie

Contact:  infopromenadesdansrome@gmail.com    tarifs    calendrier    informations   horaires    liens