ARCHEOROME   Ostie Antique

 

 

   Index

 Les entrepôts ou horrea

La présence de nombreux entrepôts, ou horrea, est naturelle dans une ville portuaire comme Ostie. De dimensions importantes, ils présentent tous le même plan, très fonctionnel: une série de pièces disposées autour d'une cour à portique. Dans les greniers à blé, le sol des pièces  est surélevé sur des pilettes de briques pour faire circuler l'air.

Les horrea d'Hortensius sont les plus anciens conservés: ils se trouvent au sud du decumanus en face du théâtre et datent du Ier s. après J.-C. Les colonnes du portique sont en tuf et en travertin. Dans l'angle à droite, un petit sanctuaire tardif, avec une dédicace en mosaïque, leur a donné le nom.

A partir de l'époque de Claude, de nombreux entrepôts furent construits au nord du decumanus, le long des quais du port, et souvent restaurés à la fin du IIe s. sous Commode, qui accorda beaucoup attention à Ostie.

Les Grands Horrea, près de la rue de Diane, sont les plus vastes greniers, avec un mur extérieur en gros blocs de tuf. Au-delà du Forum, se trouve un entrepôt à demi détruit par le fleuve; en face, celui qu'on nomme Piccolo Mercato, doté de rampes dans les angles pour monter à l'étage, et derrière celui-ci, à côté d'un autre grenier, les Horrea Epagathianae, très bien conservés, où l'inscription au-dessus de la porte donne le nom des propriétaires. D'autres horrea longent la via della Foce vers le fleuve. Il existe aussi des entrepôts plus petits, avec un plan à couloir, et des entrepôts à vin où les dolia sont encastrés dans le sol, comme celui qu'on voit devant le Musée.

   Histoire

   Nécropole

   Rues

   Forum

   Insulae

   Domus

   Thermes

   Latrines

   Théâtre

   Horrea

   Vigiles

   Boulangeries

   Fullonicae

   Thermopolium

   Macellum

   Cultes romains

   Cultes orientaux

   Judaïsme et

      Christianisme

    Bibliographie

Contact:  infopromenadesdansrome@gmail.com    tarifs    calendrier    informations   horaires    liens