Les temples et les sanctuaires de la religion romaine - Archeorome

Archeorome Ostie Antique
IT
Aller au contenu
Les  temples  et  les  sanctuaires  de  la  religion  romaine
La divinité tutélaire d'Ostie était Vulcain, comme l'attestent les inscriptions et les textes qui mentionnent l'importance de ce culte et de son prêtre, le Pontifex Volkani. Un autre culte fondamental à Ostie était celui des Dioscures, protecteurs de la navigation: leur temple a été localisé récemment à l'embouchure du Tibre.
Le temple le mieux conservé de la ville est le Capitolium qui domine le Forum. Dédié à la triade capitoline, il existait depuis l'origine de la colonie et fut reconstruit dans son aspect actuel à l'époque d'Hadrien, au IIe s. C'était, avant les fouilles, le seul édifice visible. Au  IIe s. avant J.-C. remontent trois temples en tuf, rassemblés dans une aire sacrée le long de la via della Foce: le temple d'Hercule, culte oraculaire très important à Ostie, le temple d'Esculape et le temple à l'Autel Rond, dans lequel une étude récente de Fausto Zevi identifie le temple de Vulcain. En face, dans un espace à ciel ouvert, se trouvent quatre
autels en tuf du IIIe s avant J.C., dont la   dédicace est inconnue.
Au Ier s. avant J.-C. furent édifiés près du théâtre quatre petits temples, dédiés à Vénus, Spes, Fortuna et Cérès, tandis que deux sanctuaires furent dédiés à la Bona Dea, culte de fécondité réservé aux femmes et dotés de pharmacies. Au Forum, le temple d'Auguste et Rome et le petit édifice rond dédié aux Lares Augustes témoignent de l'importance du culte impérial, auquel était préposé un collège d'affranchis. Enfin, les corporations possédaient  aussi leurs propres temples.
Votre guide          Tarifs          Informations pratiques          Horaires          Liens
Retourner au contenu