Les Fullonicae - Archeorome

Archeorome Ostie Antique
IT
Aller au contenu
Les  Fullonicae
Les fullonicae étaient de petites entreprises où étaient lavés et traités les tissus et la laine. A Ostie Antique, on en a retrouvé trois jusqu'à présent, toutes du IIe s. après J.-C. Deux d'entre elles sont encore visibles. La plus petite se trouve près de la caserne des Vigiles et l'autre, plus grande, dans la rue des Augustales, non loin du théâtre. Le long du decumanus a été découverte récemment la plus grande fullonica de la ville, oblitérée à la fin du IIe s. par la construction du temple collégial des Fabri Navales.
On y retrouve toujours le même type d'installation. Sur les côtés, des bols de foulons encastrés dans le sol, en mortier de tuileau imperméable,   servaient à fouler les tissus entre deux murets sur lesquels s'appuyer. Au centre, entre des pilastres, de profonds bassins permettaient de laver les tissus; ils sont en pente pour faire couler l'eau de l'un à l'autre. Les bords des bassins sont épais et arrondis de façon à pouvoir y hisser et presser les étoffes sans les abîmer. Dans le haut des pilastres, sont conservés, dans la fullonica de la rue des Augustales, les encoches en travertin où encastrer les poutres sur lesquelles tendre les tissus à sécher. Le produit utilisé était l'urine, ce qui ne rendait certes pas l'endroit des plus parfumés!
L'activité des fullonicae semble avoir été particulièrement importante à Ostie pendant la période de plus grande prospérité de la ville et il est   probable qu'elles aient servi à laver et traiter les étoffes arrivées salies après le voyage en mer, avant de les acheminer vers Rome.
Votre guide          Tarifs          Informations pratiques          Horaires          Liens
Retourner au contenu