Le Judaïsme et le Christianisme - Archeorome

Archeorome Ostie Antique
IT
Aller au contenu
Le  Judaïsme  et  le  Christianisme
L'existence d'une communauté juive à Ostie, déjà connue par l'épigraphie, a été prouvée par la découverte extraordinaire d'une synagogue. L'édifice actuel date du IVe s., mais il s'agit d'un agrandissement d'un édifice antérieur dont la construction remonte à la moitié du Ier s. après J.-C. Près de l'ancien rivage, elle comprend une grande salle avec podium pour la lecture de la Loi et l'édicule de la Torah, orientée vers Jérusalem, précédée de colonnes dont l'architrave est décorée par le candélabre à sept branches. A côté, se trouve une pièce de service avec table et four à pain pour la préparation des azymes.
Ostie fut le premier évêché suburbicaire de l'Eglise, ce qui montre son importance pour le Christianisme: l'évêque d'Ostie consacrait le Pape après son élection, comme encore de nos jours. Récemment a été retrouvée dans la partie sud de la ville la cathédrale construite sous Constantin, dont parle les textes. Avec l'abandon de la ville, elle fut remplacée par l'église de Sant'Aurea dans le bourg médiéval, dédiée à cette noble romaine martyrisée à Ostie au IIIe s. avec l'évêque Cyriaque. Là fut retrouvée l'épitaphe de sainte Monique, mère de saint Augustin, morte à Ostie en 387. Le long du cardo, dans une riche domus du IVe s., une mosaïque figure le symbole chrétien du poisson dans un calice. De 390 est la magnifique décoration en opus sectile de la domus sur la mer, avec le Christ bénissant. Près du théâtre, se trouve un oratoire du IVe-Ve s. peut-être dédié à Saint Cyriaque, avec un sarcophage figurant Orphée comme Bon Pasteur. Le long du decumanus, un édifice du Ve s. a été identifié, par une inscription mentionnant les fleuves du Paradis, comme domus ecclesia appartenant à une famille chrétienne.
Votre guide          Tarifs          Informations pratiques          Horaires          Liens
Retourner au contenu